© 2020 by galerie grande fontaine Sion

  • Instagram
  • Facebook

Samuel Mathiss

Samuel Matthis (1985) obtient d’abord un diplôme d’horticulteur à Lullier avant de suivre l’Ecal. Il fabrique de vraies-fausses pierres, cailloux et autres rochers. Inspiré par le monde minéral et végétal, en particulier par sa géométrie, il agrandit des éléments naturels et les fait entrer en résonnance avec l’environnement. Il taille, il moule, il façonne pour créer du minéral, dans une démarche gouvernée par l’expérimentation. il cultive un art entre minimalisme et arte povera sans pour autant se rattacher à ces deux mouvances. L’artiste mobilise certaines références culturelles ayant trait à notre inconscient t. Avec la plus grande économie il  s’attaque aux représentations en les minant. Une sorte de désagrégation (liée à une forme de recomposition) suit son cours en faisant glisser les images vers l’effacement. Ne reste que ce qui en tombe au moment où une grande partie de la « réalité » échappe. 

Web

1/1