Liliana Salone

Liliana Salone est née à Palerme. Elle a étudié l’architecture à Palerme et le dessin à l'Académie des Beaux-arts de Bologne.

Le travail de Liliana Salone, en peinture et en dessin, est basé sur l'absence, le manque, la mémoire et le souvenir. C'est une œuvre dans laquelle le temps a la dimension circulaire du mythe et dans laquelle l'espace est habité par des présences qui viennent du passé, qui sont comme des avertissements qui nous rappellent ce que nous sommes et d'où nous venons! 

La mise en scène de chaque dessin et de chaque peinture est conçue comme dans la tragédie grecque telle que rapportée par Nietzsche dans La naissance de la tragédie, un équilibre entre la puissance des instincts dionysiaques et la rationalité apollinienne. La citation et la stratification des références iconographiques ont la même fonction que le mythe dans la tragédie grecque, elles viennent du passé pour indiquer un chemin possible. 

Le cinéma : Pasolini et Tarkovski, la littérature : Dostoïevski, Thomas Bernhard, Antonin Artaud, Cioran, Robert Walser, l'histoire de l'art : Piero della Francesca, Fra Angelico, Rembrandt, Velasquez, Goya, influencent énormément son œuvre et se mêlent à ses origines, aux traditions païennes-chrétiennes, aux souvenirs, à la nature comme manifestation du sacré, tout cela est pour l'artiste le bois qui fait brûler sa cheminée.

Liliana Salone vit la peinture et le dessin comme une catharsis. La surface, la feuille de papier ou la toile, est le lieu où se produit le miracle de la représentation. La peinture et le dessin comme prière, "un temps arraché au désastre du temps qui passe" comme l'écrit Balthus dans ses mémoires.

website

1/1

© 2020 by galerie grande fontaine Sion

Inscrivez-vous à la newsletter pour nous suivre !

  • Facebook
  • Instagram