Samuel Mathiss

Recherche de l’indomptable et la fausse quête de la découverte

Dans le travail donné à voir par Samuel Mathiss, les structures régulières côtoient les structures chaotiques. 

La matière ne tient pas d’elle-même, sinon ce serait une flaque. Il s’agit de sentir comment tout cela existe. 

L’équilibre devient une zone de bricolage traversée d’excursion sensibles et mentales et la sculpture en représente une langue singulière. 

L’homme n’est pas un empire dans l’empire, il construit des pierres. 

Christian Girard

Web

1/1